penangol.fr

Tractatus des Gentils Commentateurs Multidisplinaires

Un peu de science dans votre fiction.

Le Tractatus des Gentils Commentateurs Multidisciplinaires (TGCM) a été écrit à l'occasion du festival CURIOSITas 2014 organisé par la Diagonale Paris Saclay.

Il affirme la pertinence et l'intérêt de l'analyse scientifique des oeuvres de l'imaginaire.

Ses signataires viennent de tous horizons : littéraires, scientifiques, éditeurs, médiateurs.

Le texte du TGCM est disponible ici.


Cent ans de Physique et de Magie.

Cent ans de Physique et de Magie est un court métrage dessiné qui s'inscrit dans la continuité du TGCM.

Il propose de réconcilier deux mondes prétendument antagonistes, celui de la science et celui de la magie, en partant d'un constat simple : peu d'Univers sont autant régis par des règles que ceux qui font appel à la magie. De Merlin l'enchanteur à Harry Potter, de l'héroic fantasy au merveilleux urbain, chaque mage, chaque monde, suit des lois bien déterminées. L'objectif du raisonnement scientifique est précisément d'expliciter ces lois à partir des situations que l'œuvre laisse apercevoir.

Plutôt que de développer un modèle scientifique à partir d'une œuvre déjà existante, Cent ans de Physique et de Magie propose de partir de notre monde quotidien et de suivre l'évolution des sciences que nous connaissons dans un Univers en plein bouleversement. Et si, demain matin, la magie faisait son apparition ? Face à un changement brutal de paradigme, comment s'adapteraient les sciences et la communauté scientifique ?

En une dizaine de minutes, Cent ans de Physique et de Magie envisage une rétrospective fictive de l'histoire des sciences dans un XXIe siècle inattendu.

Le texte du court métrage est disponible ici.

Présentations et récompenses

Le court métrage "Cent ans de physique et de magie" est lauréat de l'appel à projet Arts et Sciences du festival CURIOSITas 2014, organisé par la Diagonale Paris-Saclay.

Il a reçu le prix spécial de la fiction scientifique du salon A plein volume organisé par le réseau des médiathèques de l'Essonne et l'association [S]cube (lien).

Crédits